le coconstruction

Construire différement pour vivre mieux

INAUGURATION LES 6 ET 7 JUILLET 2018 dès 11h.

La maison pourra être visitée et testée, démonstration de cuisine solaire et possibilité de camper sur place.

LE PROJET

L’HABITAT AU CŒUR DES DÉFIS CONTEMPORAINS

Construire autrement pour vivre mieux

Il est temps d’imaginer d’autres formes d’habitat et de vie, qui favorise la mise en commun, le partage d’activités et d’échanges en préservant aussi un espace personnel à un coût dérisoire puisque l’auto-construction et l’autonomie énergétique le permettent. Habiter trop cher n’est pas inéluctable. Une forme de vie qui serait intermédiaire entre la colocation et la vie communautaire.

Le projet Coconstruction est la première phase du projet pilote de l‘Association pour le pour le Développement des Énergies Renouvelables (ADER) Vivre mieux en habitant autrement” qui tente de trouver une solution à un habitat plus durable et proche de la nature. 

Sa réalisation prouve que l’on peut habiter autrement, avec un impact sur l’environnement réduit au minimum et à un coût dérisoire. Totalement autonome, cette petite maison est construite en grande partie d’éléments et matériaux récupérés et recyclés. Dès sa conception, une grande attention a été portée aux économies d’énergie au quotidien, de chaleur et d’électricité, mais aussi à l’énergie « grise » liée à la fabrication, le transport et la mise en oeuvre des matériaux utilisés. 

Prévue pour être démontable, cette construction s’inscrit dans une vision plus vaste de réunir des personnes intéressées à vivre une expérience d’éco-village composées de petites habitations autonomes en énergie, associées à des équipements communs.

MATÉRIAUX

%

MATÉRIAUX RÉCUPÉRÉS

%

MATÉRIAUX NEUFS

LE CONTEXTE

Il est temps d’imaginer d’autres formes d’habitat et de vie pour une vie en cohérence avec les défis qui attendent nos sociétés.

En effet, même rénover ou construire « minergie » tout en conservant notre mode de vie individualiste à l’extrême ne pourra pas répondre à la demande d’habitats simples et bon marché.  

Malheureusement, ce type d’habitation est régi par un cadre institutionnel, il est formellement interdit de les laisser au même endroit plus de deux mois dans la même année civile sans un permis de construire.

L’obtention de ce dernier impose de se conformer aux règles auxquelles sont astreintes les maisons traditionnelles. Sortir de cette impasse supposerait de pouvoir construire sans contrainte, ce que le législateur ne permet pas en dépit de la légèreté de telles constructions.

Le projet veut pousser plus avant le questionnement des politiques locales en matière de construction, la réflexion autour du comportement écoresponsable que peut induire l’habitation d’un logement autonome.

 

 

 

COMPOSITION

%

BOIS

%

ISOLATION

%

VERRE

%

METAL

HISTORIQUE

 

Dès l’été 2015, le projet voit le jour dans l’esprit de plusieurs membres de l’ADER : construire un logement avec seulement 10’000.- et dont le but, à terme, serait d’atteindre une parfaite autonomie. Très vite, le projet de Cocon ébauché par André Rosselet et Alain Riesen étonne et séduit : réalisé en majeure partie grâce à des matériaux de construction récupérés, démontable, il prendra la forme d’un octogone, sera équipé de panneaux photovoltaïques et d’un système de récupération des eaux de pluie. 

Menée par Alain Riesen, la construction débute en automne 2016 à Nierlet-les-bois, dans le canton de Fribourg sur le terrain que Narcisse Niclass a mis à leur disposition, les membres de l’ADER et les bénévoles impliqués dans le projet réalisent le plancher sur lequel viendront ensuite se greffer les huit parois préfabriquées dans les ateliers de l’ADER. Les éléments du toît furent réalisés dans un second temps, suite à la pause hivernale, équipés de panneaux photovoltaïques ils permettent de recharger des batteries assurant l’autonomie électrique complète de l’habitation. Des toilettes sèches, un système de récupération des eaux de pluie complètent désormais l’habitation, qui est désormais viable.

La phase finale d’occupation commença au printemps de cette année et très vite, non seulement la faisabilité d’une complète autonomie s’avère réelle mais, plus encore, les comportements s’adaptent et mettent en lumière la surconsommation de ressources et les importants rejets de déchets auxquels chaque citadin se laisse aller sans même y prendre garde. Plus qu’une solution en soi, le Cocon est un projet pilote de nature à éveiller les esprits sur le développement d’une vie en société durable et consciente. Coconstruction vient de voir le jour avec le dessein de faire des adeptes et que cette habitation ne reste pas la seule en son genre mais que des structures similaires et multiples puissent prospérer et interagir les unes avec les autres, hors des sentiers battus.

PHOTOS

 

Construction de la base

Assemblage des parois

Mise en place du toit

Construction de l’annexe

Le toit végétalisé

Aménagements intérieur

PRESSE

CONTACT

LE LIEU

2 + 15 =